Masao Yamamoto, photographe japonais

#1530

MasaoYamamotoMasao Yamamoto (1957) vit au Japon.

J’aime l’idée que mes images donnent la sensation de photos anonymes, qu’elles gardent un certain mystère… que chacun se les approprie et invente à partir d’elles sa propre histoire.

“Nakazora” est un terme bouddhiste que l’on peut traduire par ”entre la terre et le ciel”, c’est a dire entre la vie et la mort, entre le rêve et la réalité, dans l’indécision du temps et de l’espace.

“Kawa” explore les mouvements, tantôt rapides, ou au contraire imperceptibles, de la nature : le courant figé de la neige, le flux des herbes et des nuages, l’immobilité d’un oiseau…

Les images de cette série, se référant à la tradition poétique japonaise, sont issues d’une observation de la nature et d’une méditation sur le caractère passager de notre présence dans ce monde.

Yamamoto ne donne jamais ni titre ni date à ses photographies : cette “indécision” est une base de son travail. Ses images sont comme des fragments de vie à jamais indéchiffrables, éclairs de grâce comparables à des haïku.

Ces tirages de petit format, que Yamamoto réalise lui-même avant de les patiner et de les user, ont fait l’objet de nombreuses expositions et de plusieurs livres qui montrent une inventivité dans la forme qui les destine à entrer dans la riche histoire de l’édition photographique.

Ainsi chez Nazraeli Press (USA) : Ku no Hako (1998) ; Nakazora (2001) ; The Path of Green Leaves (2002) ; Omizuao (2003) ; é (2005) ; Fujisan (2008) …

Vous devriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

error: Ce contenu est protégé !!